Skip to content

Hashich…

24 mai 2012

 

    Quoi??? QUEWA???

Oui parce qu’en plus d’être: banquière, notaire, inspectrice des impôts, pédo psy, femme de ménage, je sais aussi lire dans les esprits tordus!!

Alors j’ai envie de dire là tout de suite maintenant: »NON » ce titre n’est pas de la racole à lectorat façon sous tapin de l’internetterie ( putain je parle comme une blogueuse mode!!), c’est juste l’accroche pour vous raconter une petite parenthèse de notre vie quotidienne à six, oui SIX , folle furieuse fuckable que je fus!!

Bref..

Après le décès de leur papa, nous nous sommes brutalement retrouvés, avec les nains, à vivre tous ensemble au même endroit, en même temps, H24, ce qui, si tu as un jour eu la curiosité de regarder (sans vomiir ni même éructer) un peu une émission de télé-réalité peut vite t’ammener à être con comme un plancher à lattes voire à être saisi d’une furieuse envie de buter tout le monde, cameramen compris!

Nous avons donc décidé de nous lancer dans un projet commun, fédérateur et ma foi, porteur de sens. Nous avons acheté une maison…en indivision…avec des mineurs!! J’en profite pour envoyer toutes mes souhaits de prompt rétablissement à mon banquier qui, à ce jour, n’est toujours pas rentré d’HP, et doit avoir la cicatrice testiculaire chéloïde tant je lui ai pété les rouleaux!!

Nous avons choisi une grande baraque avec un GRAND jardin, histoire que la Blonde puisse détaler vite fait lorsque je la poursuivrais en lui hurlant  » Putain, je vais te défoncer »!! J’ai bien conscience que Le Camarade et moi même avons pris un risque considérable:une brouille familiale ou un conjoint mal casté pouvant nous rapprocher définitivement de la Quechua…

C’est pourquoi je ménage ma progéniture n’ayant aucune envie particulière de m’exiler au bord du canal Saint Martin..

Avec l’habitat, les herbes folles et le matos à 10000 brozoufs que le Gros avait investi pour devenir le néo Philppe Corti ( je suis du siècle dernier, mes confuses), l’idée d’acquérir un chien est très vite arrivée..

Comment dire?? J’ai indiscutablement l’âme canine, mais de là à riper tous les matins sur une merde et faire un tableau excel pour gérer ceux qui se voudraient bien se coltiner le clebs pendant les vacances, ben je dis:  » sans moi »!

Faisant fi de la déception/gueule:boudin de l’équipe adverse, j’ai, en délibération paritaire avec moi même, opté pour un chat, enfin une chatte, soyons précise.

Et c’est la tondeuse à la main, fin prête à me faire un brush spécial traître, que la famille a accueilli Hashich dimanche dernier. Ben oui c’était l’année des H et je suis pas totalement certaine qu’il n’y aie pas de gonades qui traînent..

Ils en sont dingues, j’en étais sûre!! Sauf Willow qui ne comprend TOUJOURS pas ( que cette petite peut être bornée des fois) que ce n’est pas un jouet et que si elle la course en poussant des cris de singe en rut, le félin fêlé va feuler ailleurs.

 

 

 

 

La revenante…

16 mai 2012

Je crois en Dieu, si, si je pense réellement qu’un matin, au réveil, un mec ( oui car seul un mec peut avoir des idées pourries comme ça) , après une mine mémorable, s’est chopé le crâne et s’est dit: « Aîe, putain je dérouille, plus jamais ça!! ».

Il a du se dire aussi:  » Putain de temps de merde, faudra que je pense à fumer Evelyne Delhia quand je l’aurai inventée..Ben tiens, si j’inventais l’Homme???? Comme ça quand je me fais bien chier devant Derrick, que je suis trop con de l’avoir inventé, ben je pourrais organiser une bonne tragédie grecque et mater mes productions humaines en plein désarroi. »

Oui, il a pensé « désarroi » pas  » merde », « bordel », non « désarroi », une remontée acide sans doute..

C’est clair qu’il a du tripé ce boloss avec le spectacle que nous lui avons offert..

Petits rappel des faits:

C’est un lundi soir, y a rien à la télé, Dieu, un peu pince, n’a pas Canal. Il envoie un premier signe de son ennui profond, pas un signe de pédé ( oui Dieu est un tantinet homophobe, vas demander ce qu’ils pensent de l’homosexualité à St Nicolas du Chardonnet »..

La foudre qui tombe à environ deux mètres de mes enfants et de leur papa? Nous sommes au mois d’Août, ils sont en vacances, c’est l’heure d’un apéro bien mérité après une journée à jouer aux raquettes sur la plage, oui Dieu nous a donné des plaisirs simples…

Là, las, cela ne lui suffit pas à  Môssieur  Dieu, il lui en faut plus, il lui faut de l’action, il veut du Bruce Willis, du Jason Statham, du sang et de la sueur..

Alors, re Boum, il fait mourrir leur papa, comme ça sous leurs yeux à mes enfants, qui n’avaient même pas chourrer les pringles pour mériter ça!!

Pour ajouter un peu de piment, il fait, en sorte, que j’apprenne tout ça à 700 bornes de là, en plein dîner avec des nanas qui auraient pu devenir des copines…Il commence à kiffer grave lorsque il contemple la nuit d’horreur que nous passons tous!!

Perso, j’ai trouvé que le coup du gendarme qui m’appelle pour m’annoncer qu’ils vont mettre mes enfants dans un gymnase, un peu too much, scénaristiquement parlant bien sûr…

Puis Dieu imagine la suite, il met en place les personnages, les lieux décide du temps.

La pièce va enfin pouvoir commencer, il se demande qi il n’y a pas été un peu trop fort sur l’ouverture, la suite lui montrera largement que non.

PS: Je tiens à remercier, par ce retour absolument non prévu: toutes celles et ceux qui ont été et sont auprès de nous. Une mention spéciale à Mentalo ( là, j’ai un peu la flemme de linker, vous la connaissez ou vous trouverez par vous mêmes) et tout particulièrement Léo qui ne veut pas être flatté mais à qui je dois un peu d’être là aujourd’hui!!

A très vite…..

 

 

 

Merci…..

10 août 2011

 

Je ne suis pas douée en léchage de cul et en plus ça me coûterai une blinde en détartrage..

Alors , à toutes celles et ceux qui sont passés par ici pour déposer leur soutien et leur amitié: merci!!!

Merci pour mes enfants qui prendront le temps de lire vos commentaires ( seule mon Graton les a lus et est très demandeuse de témoignages de celles ou ceux qui ont perdu leur papa, jeunes, alors si vous avez cinq minutes un petit mail pour elle et je lui laisserai le clavier..), merci pour moi …

Chaque commentaire était une dose d’énergie.. C’est pourquoi j’évite de les relire tous d’un coup, sous peine de me retrouver transformée en raveuse sous acides à minets…

Un merci tout particulier ( et je ne mettrai pas les liens, la flemme, mais elles sont juste à droite là..) à mes Follasses..

A celles qui m’ont envoyé des messages plein d’amour: Mère Bordel, Snana, Maman@Home, SophieL.. J’en oublie sûrement ne m’en veuillez pas..

Et surtout un immense MERCI à Mentalo et LMJ à qui j’ai demandé un exercice bien difficile , m’appuyant de toutes mes forces sur l’étendue de leur humanité…

Mes enfants vont le mieux possible dans l’horreur qui les a frappés, mais je prendrai le temps de leur rendre hommage..

Profitez de la vie, parce que même si parfois c’est une sacrée pute, elle est rudement jolie…

 

 

« This is the end »…

6 août 2011

Ce jour là le soleil s’est effacé..

Ce jour là l’orage a éclaté..

Ce jour là les rires se sont arrêtés..

Ce jour là le temps s’est suspendu..

Ce jour là la foudre s’est abattue…

Lundi premier août, mes enfants ont perdu leur papa.

 

 

 

Au boulot…

30 juin 2011

       Il faut que je vous avoue un secret..

        Arrête de tortiller du cul pour chier droit et balance!!!   me dit la Voix!!

      C’est pas facile; certes on commence à bien se connaitre toi et moi, mais de là à t’avouer ce truc énorme…

      Bon, je me lance.

      Je travaille!! Si si pour de vrai, même qu’on me donne des brozoufs ( trop peu, c’est clair) pour faire ça!! Je viens de te faire un deuxième ani là, non???  Euh, un anus, des ani?? J’ai un doute là, surtout que si on applique ma sémantique toute perso, on peut raisonnablement se poser des questions sur la chanson  » Annie aime les sucettes, les sucettes à l’anis »…

Mais je m’égare…

Pour le moment, mon boulot me prend un temps et une énergie qui, si ce malheureux Hulot me séquestrait et l’utilisait, il pourrait éclairer la moitié de… son appart!!

C’est pourquoi, pour la toute première fois, je n’ai pas répondu aux commentaires, j’ai à peine jeté un oeil bouffi, façon gras de jambon sur l’ordi.

Je m’en excuse.

La semaine prochaine, ce sera carrément le vide intersidéral, puisque je serai en train de me faire chouchouter dans un spa ultra private… Je te raconterai, si t’es sage!!

Alors, si tu veux bien, en attendant mon retour, je te laisse le soin de venir arroser le non bloug de temps en temps, merci à toi!!!

Tchao voisin…

28 juin 2011

Je crois que je me suis fait une ennemie jurée..

Ma voisine me voue une haine totale depuis samedi soir, je m’attends d’ailleurs à des représailles sévères, genre: lachage de porte dans la gueule lorsque je reviendrai de Carrouf avec mes douze sacs et mon pack de 16 entre les chailles, mots doux glissés dans la boite aux lettres, hurlements rageurs dés que Willow ira poser le premier métacarpe dans le bout de foin gazon collectif..

Ouais c’est la guerre..

Petit rappel des faits:

A/ Rappel historique:

J’habite dans un immeuble que l’on pourrait aisément rebaptiser « Les Hespérides ». Le réglement intérieur est extrêment précis:  A 18 heures tu avales ton bouillon de onze heures poireaux/pommes de terre, 18h30 tu fermes TOUS tes volets, à 19 heures : Dernière sommation pour que même les mouches ferment leur gueule, 21 h: Tu pionces, non sans avoir au préalable refermé ton tube de Correga!!

Autant dire que c’est à périr d’ennui calme très très calme..

Forcément avec quatre veaux en pleine possession de leurs organes vocaux, nous faisons un brin chier la copro, ceci dit  nous sommes cohérents..

Jusque là, la cohabitation se passait plutôt bien..

B/: Rappel géographique:

J’habite en rez de jardin, devant chez moi se trouve un espace vert collectif, que mes enfants transforment volontiers en terrain de: foot, hockey, curling, au rythme des saisons.. Mes voisins, eux aussi propriétaires animaliers, mais version quatre pattes , ont précisément choisi cet endroit pour le transformer en merdodrôme canin!! Ben oui, c’est tellement pratique! Tu descends en pyj, tu ouvres la porte, tu poses ton clebs qui pose sa merde, punto basta!!

Le fait que mes mômes jouent au foot, hockey, curling sur un terrain miné a fini par me coller les abeilles, j’ai donc affiché un mot très corect avec « animaux de compagnie » et « déjections » dedans c’est dire si c’était soft, le but étant, non pas que cet espace devienne clebs free, mais qu’au moins les demere soient ramassées..

Le soir même je croise ma voisine, tenant en bout de laisse son bichon débouchonné.. Elle me félicite de mon action, me dit parfaitement comprendre et que dorénavant elle ramassera le fruit des entrailles de son chien..

T’es passionné là, t’en peux plus, tu veux savoir la suite..

Trois jours plus tard, elle se fait crever par le Camarade!! Cette boufonne était planquée derrière Ici Paris la haie, et son clébart lâchait, tranquille, le contenu malodorant de son intestin pourri!!

J’y croyais tellement pas, que j’ai même mis en doute, les capacités de profiler de ma moitié, qui pourtant, me met toujours une pile au Cluédo!!

C: Les faits…enfin

Samedi soir donc..

Nous avons fait un dîner  » Marraînes, oh les ronds!! », tout d’abord parce qu’il y avait la marraine du Gros , qui est dotée d’une paire de loches à faire pleurer Sophie Marceau, et parce que je suis la marraîne, bien moins fournie, de son fils.. Les enfants étaient tous là, ainsi que le marin ( frêre de la marraîne donc)..

Vas savoir pourquoi, la chaleur sans doute, les trois litres de rosé pamplemousse, peut être… L’ambiance était, comment dirais je??sonore!!

Soyons clair, j’avais plus de watt que la chaîne HiFi.. Et dans ces cas là, je gueule plus fort qu’un troupeau de singes hurleurs!

Je ris beaucoup aussi, très très fort..

Après un premier appel au calme de la voisine, appel superbement ignoré .. Celle ci est descendue drapée dans une dignité tout aussi défraichie que son peignoir..

Elle voulait dormir car elle se levait à 6h30 le lendemain matin, et elle nous sommait de respecter la copropriété!!!

Mon sang épais et largement alccoolisé eu toutes les peines du monde à ne faire qu’un tour, néanmoins il y parvint!!

Avec force gestes désordonnés, je lui expliquai donc, que lorsqu’on a le « toupet » oui j’ai dit « toupet » c’est dire si j’étais cramée, de faire « déféquer » même constat que précédemment, son chien, après m’avoir félicitée pour mon mot, ben il valait mieux vite se taire..

Elle remit 100 balles, insistant qu’elle devait partir à 6h30 Heure Z!!

MOUHAHAHAHAHA!!!! fut mon dernier mot..

Je savais, par ailleurs que cette connasse était férue de danse country..

Une fois, sûre qu’elle avait bien rejoint sa cellule chambre, je m’emparai de la guitare à piles horripilante de Willow, qui, oh joie, a précisément une touche « country » et je lui ai fait un Air Guitar, très particulier, sous son balcon, pendant dix minutes!!

C’est la guerre, j’te dis!!!

« J’veux du cuir… »

23 juin 2011

 

Si je devais qualifier le non bloug, si VRAIMENT on insistait, genre en tenant Willow par le duvet au dessus d’un précipice, pour que je range mon blog dans une catégorie, je le calerais péniblement en poussant un bon coup , dans la case « blog de maman »..

Car force est de constater qu’il est en grande partie alimenté par le regard horrifié extatique que je porte sur ma portée de casse-couilles mes enfants adorés..

Mais avant d’être cette salope qui balance sur ses mômes maman extraordinairement aimante et attentive j’ai été une ado!! Et ouais , contrairement à ce que peux penser la Blonde, non je ne suis pas née avec cette voix stridente et cette manie obsessionnelle de vouloir que les chambres soient rangées, j’ai, moi aussi, eu ma période  » sébum anarchique et cheveux coqués »…

Je n’étais pas en avance, loin de là.. J’avais joué à la Barbie jusqu’à l’âge canonique de treize ans, j’avais dormi des années sur le dos avec la crainte que mes seins ne poussent pas, petit apparté à usage des éventuelles jeunes filles en formation serrée qui arriveraient en tapant  » je vais buter ma vieille!! » sur Gogole, dormez tranquilles sur vos estomacs encore rebondis par l’enfance, mes seins sont toujours restés aussi..discrets, fin de l’apparté!! .

Autant te dire que, mes quinze piges largement entamées, l’idée de voir le loup autrement que culbutant Mère Grand dans un bouquin qui s’accompagnait d’une cassette audio produisant un très insupportable bruit de clochettes , ne m’avait absolument pas effleurée le cerveau..

Ma seule expérience un tantinet sexuelle, se résumait à la langue de Sébastien V qui s’était retrouvée un beau jour en train de tenter une laryngoscopie sur mon individu, me laissant l’étrange ressenti d’avoir gobé une truite vivante que mon côté PETAsse m’avait fait immédiatement relâchée!!

C’était sans compter sur les copines, qui elles, avaient parfaitement intégré la notion de majorité sexuelle et menaçaient de me faire passer définitivement pour la niaiseuse du territoire sacré de la cour de récré!!

J’abordais donc l’été des mes quinze ans avec la ferme intention d’aller jouer au con…

C’est là que je rencontrais le garçon qui fut désigné , après moult délibérés avec moi même et les 250 copines du camping, comme celui qui aurait la mission de merde l’honneur de me faire péter l’hymen déflorer..

C’était un allemand, oui, sache que le teuton est sexuellement très actif, et histoire de basculer définitivement dans le camp des enfants rebelles, c’était..un punk allemand!!! La crête gélifiée pire qu’un dragibus, l’oeil charbonneux, la rangers savamment dégueulasse, il représentait pour moi, qui allais à l’époque, à la piscine, ma serviette roulée dans mon sac Dorotennis, la transgression suprême!!

Malgré ce que je jugerais aujourd’hui comme un déguisement pour la fête du labours, ce mec était d’une beauté à tomber avec un côté mauvais garçon des plus émoustillant!!

Après avoir accompli un  temps de parade amoureuse raisonnable, qui, par ailleurs devrait prochainement être ratifié dans le cadre des accords Shengen, il était temps de passer à la vitesse supérieure…

Un soir , nos yeux ( car avouons le ma pratique de l’allemand était des plus..originales..) nous dirent  » vas y Frantz, vas y, c’est bon bon bon ».. Oui appelons le Frantz, Luigi serait moins crédible..

C’est avec une énorme légère appréhension que je rentrais dans sa canadienne ( NAN, il ne s’agissait pas d’un plan à trois international, mais bien de l’ancêtre de la quetchua ) car oui faire l’amour pour la première fois dans une vieille tente, me semblait fort à propos..

Là je n’étais n’en menais pas large… Même si la truite avait cédé bien volontiers sa place à de douces sensations là et là, là aussi, j’avais une trouille bleue..

 » Putain, putain je vais me faire déboiter, ça pue la prothèse de hanches ce truc, il va me fracasser mes petites pattes arrières!!! » Voilà à peu près tout ce à quoi je pensais , m’empêchant par là même tout mouvement susceptible d’être interprété comme un « Feu » en espéranto corporel!!

Au moment où j’envisageais sérieusement de prendre mes jambes et mon cul à mon cou, Frantz, mon punk à l’oeil aussi noir que ses ongles, me murmura:  » moi aussi ch’ai peur »..

J’ai fondu direct… Nous avons décidé d’un commun accord que c’était un peu trop tôt pour moi mais que l’on pouvait continuer à explorer les joies de la pisciculture ensemble..

Je garde un très bon souvenir du mec tendre et respectueux qui se dissimulait sous son côté obscur..

Quant à ma première fois, et là j’invite toutes les jeunes filles à se lever bordel, il est presque 15 heures,  et à venir lire ceci.. Ce fut un pur moment d’amour, de douceur que j’ai vécu dans une sérénité totale, parce que j’ai su attendre ..

PS: J’espère ne pas avoir trop déçue ma troupe de chaudasses qui attendait peut être un article plus croustillant.. Je vous rappelle, sinon il paraît qu’on arrache les ongles de ma fille, que je tiens ( bien mal) un blog de maman!!!